Santé publique : entre empoisonneurs et obscurantistes ?

 

 

Il doit être admis que, lorsque des incertitudes subsistent quant à l’existence ou à la portée de risques pour la santé des personnes, les institutions peuvent prendre des mesures de protection sans avoir à attendre que la réalité et la gravité de ces risques soient pleinement démontrées. (Affaire C-180/96 – Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord contre Commission des Communautés européennes, 1998)

*

Tout paraît bien simple, dit comme ça. Sauf que le réel, non seulement « c’est quand on se cogne » (Lacan), mais surtout, c’est toujours plus compliqué qu’on ne croit au début. Prenons deux exemples très différents.
Lire la suite…